Une nouvelle jeunesse pour l’église

Construite en 1842, sous les ordres de Joseph-Étienne Boissonnade, inspecteur des Monuments historiques, l’église Saint-Baudile (du nom d’un martyr romain décapité au IIIe siècle à Nîmes) présente la particularité de ne pas avoir de voûte.

Source: www.ladepeche.fr

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *